danse dans les nymphéas 01 06 21-31.jpg
FAUNE FAUNE FAUNE

Valeria Giuga s'empare de plusieurs partitions du fameux ballet L’Après-Midi d’un faune, oeuvre patrimoniale s'il en est, et créé "Faune Faune Faune".

Pour "Faune Faune Faune" Valeria Giuga et Noëlle Simonet ont travaillé à partir de la partition originelle de la version de Nijinski (1912) et de celle de Kurt Jooss (1966) créée pour deux interprètes d’exception Pina Bauch et Jean Cébron au sein du Folkwangballet à Essen. Une partition de Afternoon of a faun de Jerôme Robbins (1953) complète le corpus des œuvres, ces trois versions étant les seules notées à ce jour.

De ces trois partitions, Valeria Giuga extrait la seule la figure du faune, comme Lifar le fit jadis, afin de créer un solo qui se répète et se transforme comme un rêve récurrent et entêtant pour le danseur Daniel Condamines qui a été interprète de Pina Bausch.

Deux "Faunes" sont des remontages des œuvres originelles, celle de Nijinski et celle de Jooss. Le troisième est une réécriture qui mélange les sources et brouille les pistes de ces trois partitions sur une création sonore d'Anne-James Chaton et Andy Moor à partir du poème de Stéphane Mallarmé.

Création 2021

Chorégraphie : Valeria Giuga

Remontages et reconstructions : Noëlle Simonet

Danse : Daniel Condamines

Musique : Debussy

Création sonore : Anne-James Chaton et Andy Moor

Durée : 30 minutes

Coproduction :

Domaine de  Kerguéhennec - département du Morbihan

Musée de l'Orangerie - Musée d'Orsay, Paris

VIADANSE/Direction Fattoumi-Lamoureux CCNBFC à Belfort

Calendrier :

26 au 29 octobre 2020 : résidence de création Faune Faune Faune, Domaine de Kerguéhennec (56)

07 juin 2021 : Première, Faune Faune Faune, Musée de l'Orangerie, Paris (75) 

19 septembre 2021 : Rendez-vous au jardin, Domaine de Kerguehennec, Centre d’art contemporain, Bignan (56)

danse dans les nymphéas 01 06 21-52.jpg